Comment décrypter la liste des ingrédients d’une tablette de chocolat ?

Le chocolat fat parti des nourritures les plus appréciés dans le monde. En France, d’après le décret  du 29 Juillet 2003, une tablette doit contenir  au moins 35% de cacao, 18 % de beurre de cacao et du sucre. Le reste se compose encore de nombreux ingrédients dont il est nécessaire d’en connaitre l’origine.

De quoi est fait le chocolat?

Le chocolat est un des produits alimentaires les plus appréciés et consommés au monde. Il provient du broyage des fèves de cacao qui sont des grains issus des cabosses du cacaoyer. Ainsi, une tablette de chocolat se compose généralement d’une pâte de cacao, du beurre issu de ce même cacao et du sucre. La différence réside dans le pourcentage des proportions de ces ingrédients de base, ce qui fait d’une tablette un chocolat noir, au lait ou blanc. Mais à cette liste peut s’ajouter d’autres constituants comme des noix, des fruits, des céréales, de la matière grasse…Ainsi, pour pouvoir manger correctement, le consommateur doit pouvoir décrypter la liste des ingrédients du chocolat.

Le pourcentage des ingrédients

Dans la logique, c’est souvent le premier ingrédient cité dans la liste qui est en plus grande quantité. Pour une tablette de chocolat, si c’est le pourcentage en cacao qui figure en première place, c’est qu’il est le plus important. Par exemple, le producteur marque 70% cacao : dans cette proportion il y doit y avoir 43 % de pate et de beure, ce qui fait environ 30% de sucre. Dans ce cas, il s’agit d’un chocolat noir. Pour le chocolat au lait, la tablette contient au moins 35% de cacao et de sucre et 18 % de lait. En fait, ce qu’il faut surtout retenir c’est que plus il y a de cacao, moins il y a de sucre. Enfin, pour un chocolat blanc, la liste doit contenir 20 % de beurre de cacao et au moins 14% de lait.

Les autres  mentions possibles

La règle d’or est comme suit : plus la liste des ingrédients est courte, plus le chocolat est intéressant. En fait, cela signifie qu’il y a moins d’additifs présents dans la tablette. A cette liste peut s’ajouter de la matière grasse ou un émulsifiant comme de la lécithine. Il  peut encore y avoir d’autres produits  pour rajouter un autre goût au chocolat comme les fruits et les noix. Enfin, il ne faut pas  se tromper sur les valeurs trompeuses comme les mentions nutritionnelles. Ce qu’il faut garder en tête c’est que moins sont les additifs et meilleurs sont les apports.

Cookies, muffins, cupackes : les pâtisseries au chocolat que l’on préfère
Moelleux, fondant, cœur coulant : les secrets de 3 desserts chocolats incontournables